//
you're reading...
Brèves, Carton rouge, politique, Vive la France

Les Français de l’étranger fort bien représentés

Les Français de l’étranger fort bien représentés… (ou pas)

David Douillet, nommé ministre des sports suite à la démission de Chantal Jouanno, vient d’être remplacé à son ancienne fonction de secrétaire d’Etat chargé des Français de l’étranger par un certain Edouard Courtial. Un homme qui fait déjà polémique outre-Couesnon, et pas qu’un peu…

Edouard Courtial, vous connaissez? Pas encore? Eh bien, c’est fort dommage. Ce garçon de Neuilly au visage poupon, âgé de 38 ans, est le nouveau secrétaire d’Etat aux Français de l’étranger. Jusque là, rien de bien surprenant. A priori, il est difficile de faire pire que David Douillet à ce poste, et M. Courtial a l’air d’être du sérail. Pourtant, son parcours mérite d’être étudié dans le détail…

On peut déjà noter que le personnage fait partie de la « cellule riposte » de Brice Hortefeux, dont le rôle est de valoriser le bilan de Nicolas Sarkozy et de répliquer à la gauche. Autrement dit, il est chargé de faire campagne pour 2012 aux frais du contribuable. Pas forcément une nouveauté, mais cela fait toujours plaisir de le remarquer

Edouard Courtial est également quelqu’un qui a démontré son sens de l’à-propos. Ainsi, c’est lui qui a proposé que l’allocation de rentrée scolaire soit versée en « bons à valeur faciale » plutôt que par virement, afin qu’elle ne serve pas à « acheter un écran plasma ». C’est vrai que les écrans plasma, à Neuilly, on connaît. Tous les jeunes parents apprécieront. Curieux quand même qu’il n’ait pas pensé à soumettre l’allocation à conditions de ressources, s’il voulait vraiment en faire quelque chose d’efficace.

Mais ce qui le démarque surtout, c’est sa surprenante proposition de loi permettant la « perte de nationalité pour les citoyens non fiscalement domiciliés en France ».

Une proposition qui concernait donc également la grande partie des Bretons de la diaspora, qui sont citoyens de la République française. Rappelons que pour être domicilié fiscalement en France, il faut y travailler en majorité. On voit bien tout l’intérêt pour un citoyen français habitant à New York de revenir une semaine sur deux travailler en France, afin de conserver son droit de vote. Et puis, de toute façon, est-ce totalement anormal de payer des impôts là où on travaille et on réside? Le plus amusant, c’est que M. Courtial est désormais à une fonction qui aurait été vouée à la disparition si jamais cette loi avait été adoptée. Un manque d’anticipation qui l’aurait conduit à scier préalablement la branche sur laquelle il allait s’asseoir, ou plutôt une façon d’être mieux payé à ne rien faire? Toujours est-il que les citoyens français de l’étranger n’ont jamais été aussi bien représentés que par cet énergumène qui a de la suite dans les idées!

Il faudrait tout de même, pour rester cohérent, appliquer la même logique à la culture et à la langue. La loi française oblige les fonctionnaires français à ne parler que français en présence officielle d’étrangers, même en l’absence d’interprètes. C’est bien curieux quand on voit le respect qui est donné aux expatriés. Que ces derniers s’expriment en anglais, puisqu’ils ont choisi de délaisser leur patrie! Que l’on abandonne les Alliances françaises, les écoles en français et toutes ces inepties! L’ennemi est hors de nos frontières, voilà le nouveau leitmotiv du gouvernement français. Cela nous réserve bien des réjouissances à nous pauvres Bretons…

SG

Publicités

Discussion

2 réflexions sur “Les Français de l’étranger fort bien représentés

  1. Je pense que vous ne voyez pas le potentiel de cette mesure : je suis Breton, et travaille (et paie mes impôts) à l’égranger. Je n’ai jamais travaillé en France. Si on me retire ma nationalité française, je ne serai plus français. Je resterai Breton. Et si je lâche « Je suis Breton, pas français », on ne pourra plus m’accuser de repli communautaristo-tribal, je ne ferai que décliner mon statut administratif 🙂

    Moi j’aime bien !

    Publié par Tomjez | 02/11/2011, 11:32

Rétroliens/Pings

  1. Pingback: La revue N. 10 : mer « Sterne - 31/10/2011

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :