//
you're reading...
Armées, Humeur

Europe, nations, citoyenneté : suite au discours d’Eva Joly, quelle armée pour demain ?

Europe, nations, citoyenneté : suite au discours d’Eva Joly, quelle armée pour demain ?

Et si on supprimait le défilé du 14 juillet ? Eva Joly a mis les pieds dans le plat et on peut grandement l’en remercier. Mais elle est néanmoins passée à côté de plusieurs débats fondamentaux.

–          Armée française ou armée européenne ?

Alors que l’on construit depuis plus d’un demi siècle une Europe unie, alors qu’aujourd’hui l’ensemble des engagements extérieurs armés se déroulent dans un cadre international, alors également que l’armée française n’a plus les moyens de ses ambitions (comme en témoigne le fait que les américains aient du ravitailler le Charles de Gaulle en missiles, les réserves de l’armée françaises étant épuisées…), quel sens cela a-t-il de conserver des armées nationales indépendantes ? L’avenir, c’est une armée européenne intégrée et une communauté européenne de la défense ou le défilé souverainiste du 14 juillet n’aura plus sa place.

–          Quel lien entre l’armée et la communauté citoyenne ?

Le sens actuel du 14 juillet, c’est la mise en avant d’une armée, bras de la nation face au danger que constituent les autres nations. C’est aussi désormais la vente d’armes au plus offrant. Une telle logique tout droit sortie du XIXe siècle constitue-t-elle la meilleure façon de faire le lien entre l’armée et la communauté ? Faut-il faire défiler les chars ?  Ou, pour  retendre le lien entre l’armée et les citoyens, ne faudrait-il pas commencer par  redéfinir ses missions : supprimer une force de dissuasion nucléaire obsolète, ou encore améliorer les capacités d’intervention pour les catastrophes naturelles ; Mettre en rapport les moyens et les missions de l’armée également, ce qui serait à la fois gage de plus d’efficacité, de plus de respect pour le travail quotidien des militaires, et d’une meilleure image. Enfin, imposer au plan politique une éthique stricte, en particulier pour les ventes d’armes.

–          Quel sens pour une fête nationale ?

La symbolique de la fête nationale française est devenue uniquement guerrière. A travers ce défilé, on célèbre l’armée nationale et la capacité de la France à exporter son modèle par le fer et le feu. On célèbre aussi les valeurs républicaines au sens français du terme : monoculture, mission civilisatrice à tous les niveaux, et apéro saucisson-pinard. A l’inverse, Le 19 mai breton, la Saint-Yves, propose d’autres valeurs autour de l’image de l’avocat des pauvres : justice, solidarité, égalité des droits, pour un développement harmonieux de notre société. Système de valeurs dans lequel  l’armée a toute sa place… au même titre que l’ensemble des composantes de la société.

A chacun de choisir.

KJ

Publicités

Discussion

2 réflexions sur “Europe, nations, citoyenneté : suite au discours d’Eva Joly, quelle armée pour demain ?

  1. Pour compléter, on pourra lire ce texte :
    http://www.minorites.org/index.php/3-lagence/1130-nationis-caesum.html
    (tout particulièrement la seconde partie).

    C’est le texte que j’aurais bien voulu écrire, mais je dois etre trop gentil…

    KJ

    Publié par sternebzh | 19/07/2011, 14:09

Rétroliens/Pings

  1. Pingback: La revue N.5 : médias. « Sterne - 19/09/2011

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :