//
you're reading...
Transports, Tribune libre

La LGV de la discorde

Un récent démêlé entre Ségolène Royal et le gouvernement français au sujet de la LGV montre qu’il est urgent de changer de modèle politique en Bretagne.

Il est un récent événement qui n’a pas, me semble-t-il, été remarqué outre-mesure en Bretagne, et pourtant il démontre de façon exemplaire le fonctionnement actuel du système politique en France, et permet de plaider pour que la Bretagne tire un peu mieux son épingle du jeu.

DU REUZ A POITIERS

Il est question de la ligne à grande vitesse (LGV) Sud-Ouest Atlantique, qui comporte plusieurs tronçons de travaux prévus: Tours-Bordeaux, Poitiers-Limoges, Bordeaux-Espagne et Bordeaux-Toulouse. Un outil de développement formidable, selon ses promoteurs (dont le gouvernement français). Malgré tout, on peut concevoir que tous ne soient pas du même avis. Ségolène Royal, présidente du Conseil régional Poitou-Charentes, fait partie des sceptiques. Pour montrer son désaccord face au projet officiel, elle a proposé d’apporter sa partie de financement en avances remboursables, plutôt qu’en subvention directe. Fureur du gouvernement, qui rétorque que, si la Région Poitou-Charentes ne veut pas financer, fort bien, l’Etat prendra en charge sa partie. Avec un bémol: le gouvernement se dit libre de revoir à la baisse les financements qu’il allait prévoir dans le cadre du prochain contrat de projets Etat-Région (CPER) en Poitou-Charentes, qui est jusqu’à nouvel ordre le premier outil permettant de mettre en cohérence les financements de l’Etat et des Régions. En gros: œil pour œil, dent pour dent.

AFFIRMER LA PLACE DE LA BRETAGNE

Quels enseignements en tirer pour la Bretagne? N’oublions pas qu’elle aussi est concernée par une LGV, abondamment financée sur le CPER par l’Etat et le Conseil régional, mais aussi par les fonds européens (100 millions d’euros de FEDER au détriment d’autres actions possibles telles que la recherche ou l’environnement), et encore par un endettement des Bretons.

On peut tout d’abord retenir qu’au-delà de la pensée unique actuelle, il n’est pas admis par tout le monde que la LGV soit le meilleur modèle de développement possible. Pour la Bretagne, la question se pose avec d’autant plus d’acuité que le gain de temps se fera surtout entre Paris et Rennes… Par ailleurs, le tracé Ouest-Est correspond à une vision de la Bretagne centrée sur Paris comme source du développement, plutôt que sur l’Europe (Irlande, Angleterre, Espagne) ou même… la Bretagne elle-même! Qui plus est, l’exemple de Ségolène Royal montre qu’avec un peu de courage, il est possible de s’opposer à la politique centralisée de l’Etat français. Ce que n’a pas fait M. Le Drian, malheureusement pour les Bretons.

Mais d’autres enseignements sont tout aussi clairs: il ne faut pas se leurrer, l’Etat est prêt à user de tous les moyens pour annihiler l’ombre de liberté d’action dont peuvent disposer les régions. La Bretagne ne peut plus se contenter du système actuel, il lui faut désormais de vraies garanties sur ses prérogatives, et supprimer le cadre ambigu qui est en place. Que le Conseil régional, prémisse d’un Parlement de Bretagne, puisse légiférer et organiser librement ses transferts de fonds, sans intervention de l’Etat! Faute de quoi la manipulation n’est jamais loin…

SG

Publicités

Discussion

2 réflexions sur “La LGV de la discorde

  1. Tout à fait d’accord, c’est tout le système de développement Breton qui est à revoir. Il suffit, pour s’en convaincre, de jeter un oeil sur le commerce international Breton, où, étrangement, l’Italie est omniprésente, via Paris, bien sûr. Alors quid de la mer ?

    Publié par Bernez | 13/06/2011, 23:57

Rétroliens/Pings

  1. Pingback: La revue – Numéro 0 « Sterne - 13/06/2011

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :